Mais ça sert à quoi,

un spectacle sur la poésie ?

 « La poésie ça vous barbe ? C’est inutile, vous n’avez pas le temps, c’est bon pour les petites filles boudeuses ou les illuminés solitaires et romantiques ! Et puis de toute façon on n’y comprend rien ! »     

J-P Siméon

La poésie ce n’est pas ce que vous croyez…. On dit qu’elle est hermétique, d’un formalisme ennuyeux, éloignée de la réalité. On dit que les poètes sont morts…

« Aujourd’hui la poésie intéresse moins de 1 % des habitants de notre planète» nous dit le poète Iossif Brodski, et Paul Valéry nous dit, "Certains se font de la poésie une idée si vague qu'ils prennent ce vague pour l'idée même de la poésie".

Mais les poètes sont bien vivants et sur terre : dans nos villes, dans nos campagnes, au coin de la rue. Non, la poésie n’est pas démodée, elle est universelle, intemporelle et d’une brûlante actualité.

« Aïe ! Un poète » vous parlera de la poésie et de vous comme jamais. Un voyage poétique où nous réveillons les poèmes enfermés dans les recueils pour les jouer et les incarner. Nous transformons un essai sur la nécessité de la poésie en un double dialogue entre les comédiennes et avec le public.

Un spectacle à destination de l’inconnu, une multitudes de tableaux et de découvertes auxquelles les poètes nous convient.

Une heure de poésie mêlant humour, théâtre, musique et danse.

 

À tous ceux que la poésie fait fuir ou ravit, ce spectacle est pour vous ! Pourquoi ? Parce que : « Il y a quelque part, toujours, un poème qui n’attend que vous ».

 
Quelle est l'histoire de "Aïe ! Un poète"   ?

Ce projet est né à Paris en 2014, sous la direction d'Alexandre Louschik dans le cadre du collectif « PROFS d’HISTOIRES » invité par la "Maison de la Poésie" de St Qentin en Yvelines pour le Printemps des Poètes dont Jean-Pierre Siméon est le directeur artistique.

« Aïe ! un poète » a été écrit par Jean-Pierre Siméon puis adapté, conçu et mis en scène par Alexandre Louschik. Ce collectif d’acteurs, avec l’ambition de transformer tout texte littéraire en spectacle, a joué un large éventail d’histoires tels que « LES FABLES DES 4 COINS DU MONDE», « LA COMEDIE DES MYTHES GRECS » et « LA DAME AU PETIT CHIEN » nouvelle d’Anton Tchekhov.

 

Initialement, « Aïe ! un poète » était un spectacle-lecture polyphonique à la rencontre de tous publics (de 5 ans à 120 ans…) et dans tous types de lieux (festivals, salons, places publiques, écoles, centre pour non-voyants, théâtres, médiathèques…).

Aujourd'hui c'est un duo de comédiennes tous-terrains (surtout hors des terrains de jeu habituels) et un spectacle qui s’est nourri et a grandi au fil des années et au gré des rencontres.

 

Nous avons adapté ce spectacle avec notre sensibilité artistique, en y incorporant de nouveaux textes, de nouvelles musiques et une mise en scène repensée pour la scène d’un théâtre.

frise03.png
 
 

Scénographie

La scénographie reflète l'envie de mêler simplicité et

imaginaire infini.

Le décor est minimaliste : 2 chaises. Une mise en scène concentrée sur l'avant-scène pour mettre en valeur la rupture du 4ème mur.

Le fond de scène tel notre imaginaire, se colore aux grès des atmosphères poétiques. 

Les lumières ont été créés pour que chaque tableau ait sa place et son univers propre. L'ambition est de créer des images fortes à partir de rien. (Ou presque).